• Daniel

Augmentons les places d’apprentissage à Onex !

Le groupe socialiste a demandé au Conseil administratif d'Onex via une motion de mettre en place les moyens nécessaires pour augmenter le nombre de places d’apprentissage sur la commune. Cette motion a été votée par le Conseil municipal lors de sa séance plénière en octobre 2020.

La Suisse jouit d’un système de formation exemplaire en comparaison internationale. Selon le rapport 2019 du SEFRI – Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation – elle peut se targuer d’intégrer tous les partenaires sociaux dans un système de formation professionnelle efficace qui repose sur un équilibre entre entreprise, État et syndicats.

Or, la crise du coronavirus remet en question ce fragile équilibre – comme le relève l’article de la Tribune de Genève du 30.04.2020 :

- Pour les entreprises de même que les organisations publiques se retrouvant en situation incertaine et hésitant à ouvrir de nouvelles places d’apprentissage ;

- Pour les jeunes gens motivés à entreprendre une carrière dans un des secteurs touchés par la crise.

À cet égard, le conseil d’État a fait part de préoccupations similaires et a adopté un plan idoine dans sa séance du 7 mai 2020.

Qui plus est, la formation professionnelle et l’engagement de nouveaux apprentis est depuis des années au centre des préoccupations des autorités de la ville d’Onex : en février 2013, le Conseil Municipal avait voté un dispositif de soutien aux entreprises formatrices basées à Onex qui était la concrétisation de l'initiative "Créons des places d'apprentissage pour nos enfants", que le PS avait lancé en 2011 et qui avait obtenu le soutien populaire.

Le Conseil administratif avait ensuite proposé un règlement pour mettre en œuvre un dispositif de soutien aux entreprises formatrices. Depuis 2012-13, le dispositif fonctionne bien. En 2018-2019, 87'000 FR ont été attribués été attribués à des entreprises qui ont engagés des apprentis.

Compte tenu de la situation actuelle, cette motion vise la création de nouvelles places d’apprentissage en se basant sur l’état de la situation des entreprises formatrices publiques et privées. Le conseil administratif pourra, au besoin, contacter l’OFPC – Office pour l’orientation, la formation professionnelle et continue – pour obtenir les renseignements pertinents.


Guillaume Revillod / Conseiller municipal


11 vues

©2019 by Parti Socialiste d'Onex. Proudly created with Wix.com