• Daniel

NON à la loi fédérale sur l’identification électronique

Mis à jour : mars 29

Votation fédérale n°2 : Modification de la loi sur les services d’identification électronique (LSIE)

L’e-ID, mise en œuvre au travers de la loi fédérale sur l’identification électronique, se veut être une nouvelle pièce d’identité officielle numérique. Cette dernière aura pour but de prouver son identité sur internet et pourra être demandée par différents services.

La pratique visant à s’identifier par le biais d’un passeport suisse numérique sur internet semble être une pratique qui pourrait se généraliser. Dans plusieurs années, il pourrait être inévitable de passer par l’e-ID.

La Confédération a cependant choisi de délivrer cette pièce d’identité par le biais d’entreprises privées. La mise en retrait de la part de la confédération permet de créer et de laisser tout un marché au secteur privé de l’économie alors qu’il s’agit d’un document, rappelons-le, officiel. Ce qui semblerait absurde pour les passeports et cartes d’identités ne semble pas être problématique pour l’e-ID.

Qui plus est, l’introduction des acteurs privés dans le processus d’émission de l’e-ID rendra plus difficile la surveillance de la gestion de nos données personnelles, en ce sens où les citoyens n’ont pas le même droit de regard sur une institution privée que sur une institution publique.

Par ailleurs, la nécessité d’une e-ID ne va pas de soi. Elle risquerait de devenir un outil de contrôle des utilisateurs plutôt qu’un outil de protection sur internet.

Afin de préserver nos données personnelles, refusons cette initiative !


Davide D’Arcangelo

5 vues0 commentaire