top of page
  • Daniel

Une subvention pour l'achat de vélo

Les changements climatiques provoqués par les émissions de gaz à effet de serre dues à l'activité humaine font partie des principaux défis du développement durable.

Afin de lutter contre la hausse des températures et les changements climatiques qu'elle entraîne, le Conseil d'Etat a présenté, le 5 juin 2021, son plan climat renforcé. Celui-ci fixe désormais des objectifs plus ambitieux visant une diminution de 60% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 et la neutralité carbone au plus tard en 2050. La mise en œuvre de l'ensemble des mesures du plan climat cantonal renforcé appelle des transformations sociétales majeures, notamment en matière de mobilité.

Cela devra se traduire, à l’horizon 2030, par une réduction de 40% du trafic individuel motorisé grâce notamment au développement des transports publics et de la mobilité douce.

Le vélo, qu'il soit mécanique ou électrique, se positionne parmi les modes de transports les plus sobres en émissions de CO2. Il est également moins cher, plus sain, économe en espace et parfaitement adapté au contexte urbain.


Selon le micro-recensement mobilité et transports 2015, près de 50% des déplacements effectués en voiture portent sur des distances inférieures à 5 km (30% font moins de 3 km).

Or, pour ces distances, le vélo est très souvent le moyen de déplacement le plus rapide. Quant au vélo électrique, il permet de parcourir aisément des distances jusqu’à 10 km, voire 15 km. En se référant à la structure actuelle des déplacements, tout en tenant compte des potentiels des infrastructures à venir, la part modale vélo, en termes de nombre de déplacements, pourrait augmenter à une part modale de 10% à l'horizon 2030.

Dans le cadre de la promotion de la mobilité douce, la commune d'Onex doit encourager l'usage des vélos, qui s'inscrivent dans une perspective de développement durable.


Pour encourager la pratique du vélo, notre commune doit proposer une subvention à ses habitant.es. Afin de faciliter l’acquisition d’un vélo (traditionnel ou VAE – vélo à assistance électrique) ou d’un kit neuf, le groupe socialiste a soumis une délibération demandant à la Commune d'Onex d'offrir une participation financière de CHF 300.

Cette démarche vise à inciter les Onésiennes et Onésiens à utiliser le vélo pour leurs déplacements quotidiens. Il faut favoriser le report modal, en d'autres termes le passage à des modes de déplacement plus respectueux de l'environnement.

Je tiens encore à mentionner que d’autres communes genevoises proposent elles aussi des subventions. Je peux citer pour exemple : 300.- à Lancy, 500.- à Meyrin, entre 100 et 200.- à Vernier, 250.- à Vandoeuvre, 250.- pour un vélo normal ou 500.- pour un VAE à Collonge-Bellerive et 500.- à Cologny.


Patrick Sturchio / Chef du groupe socialiste au Conseil municipal


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page