top of page
  • Daniel

Urgence climatique ? Visiblement pas du côté de l’alliance de droite

Dernière mise à jour : 19 avr. 2023

Second tour de l’élection au Conseil d’État du 30 avril 2023



Si comme moi vous êtes sensible à l’urgence climatique, vous serez étonnés (ou pas) d’apprendre que l’alliance de la droite pour le deuxième tour de l’élection au Conseil d’État s’en f… complètement par manque de cohérence et de volontarisme !

Source RTS


Mes critiques sur le programme de ladite alliance point par point de la rubrique : «Environnement et transition énergétique».

Augmenter le taux d’auto-approvisionnement alimentaire du canton et soutenir la production et la consommation de produits agricoles et viticoles locaux

Oui de bonnes intentions, mais avec quels moyens si l’alliance prône la baisse des impôts ? va-t-on réduire des prestations du service public pour soutenir la production locale ?

Investir dans la transition énergétique en soutenant les propriétaires privés par des subventions et des déductions fiscales

Donc on subventionne les propriétaires privés avec nos impôts ? si vous êtes employés et locataires vous pouvez passer à la caisse point barre.

Inciter et favoriser la production d’énergies renouvelables dans les exploitations agricoles

Certainement une piste à étudier, la production de biomasse genevoise doit être soutenue. Il y a une installation à Genève qui a prouvé son efficacité, mais depuis plus de 10 ans aucune autre initiative de cette taille n'a vu le jour. Même si le potentiel pour Genève reste à définir, est-ce vraiment une solution forte pour la solution pour la transition énergétique du Canton de Genève ??

Ne faut-il pas d'abord réduire massivement les dépenses énergétiques là où il y a de gros potentiels ? L'assainissement énergétique des bâtiments; privés et publiques, la mobilité (y compris le trafic aérien). Et en parallèle aider les entreprises et les exploitations agricoles à la transition énergétique dans une perspective de durabilité.


Bref, pas convaincant comme programme alors qu’il y a une vraie urgence climatique !

Le Canton a besoin de mesures qui soient fortes, économiquement efficientes et socialement équitables.

Socialement équitables, aucune des mesures proposées par le programme de l’alliance ne l'est !


Comparez vous-même avec 4 des engagements de la liste n°4 composée de Thierry Apothéloz, Fabienne Fischer, Antonio Hodgers et Carole-Anne Kast.


URGENCE CLIMATIQUE

Concrétiser la transition écologique notamment dans le domaine du bâti, de l’aménagement, de l'arborisation en ville en réalisant des investissements à hauteur de 6 milliards de francs sur 10 ans.

ALIMENTATION

Développer notre souveraineté alimentaire par la valorisation et la protection de l’agriculture de proximité, des filières de transformation locales, par le soutien aux réseaux de distribution locaux, le label GRTA et la reconversion pour la production bio.

ECONOMIE CIRCULAIRE

Soutenir l’économie locale par le développement de circuits courts et d’activités fondées sur la réduction d’utilisation de matières premières et d’énergie, la réparabilité, le réemploi et le recyclage (économie circulaire), en soutenant les entreprises genevoises dans ces projets de transformation.

ENVIRONNEMENT

Favoriser l'accès démocratique à l'eau, aux espaces de nature, de détente, ainsi que la nature en milieu urbain et réduire les nuisances sonores, notamment automobiles et aéroportuaires


Daniel Cattani – membre du PSO

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page